Qu’est ce qu’un Islamiste et comment le soigner ?

Je voudrais, en avant-propos, clarifier ma position envers la branche rétrograde de notre pays : Je n’ai rien contre les islamistes, et d’ailleurs pour tout vous dire, j’adore les chiens. Seulement, et au vu de l’actualité, je commence à me poser quelques questions sur leur rôle dans notre société : sachant qu’un islamiste ne se mange pas et qu’il n’est pas biodégradable à cause de la trinitrotoluene, nous sommes en droit de nous demander ; qu’est ce qu’un Islamiste ? A quoi sert-il ? Que veut-il ? Et comment le vaincre ?

Mais alors n’en disons pas plus, et découvrons ensemble le comment du pourquoi de l’Islamisme d’une manière objective et scientifique.

Qu’est-ce qu’un islamiste ?

Un islamiste est un amas de viande, d’os et de bullshit qui circule sur la voie publique en se faisant passer pour un humain raisonable. L’islamiste, ainsi déguisé, peut être confondu avec Paul Krugman en raison de la barbe de ce dernier.

A noter que si le musulman croit en Dieu, l’Islamiste, lui, se prend carrément pour Dieu. Les deux catégories ne sont donc pas à confondre.

Que veut l’Islamiste ?

L’islamiste agit de concert avec le restant de ses frères à la poursuite d’une seule et noble mission : faire chier le maximum de personnes dans la mesure du possible. Parfois, il arrive à faire chier tout un pays en mettant les bâtons dans les roues d’une révolution ou en interdisant aux femmes de conduire. Vous l’avez compris : l’Islamiste ressemble à ton pote Amine le reloux, tu sais celui qui vient en soirée sans y être invité, sans ramener ne serait-ce qu’un paquet de chips, et qui, en plus, ce connard, va sur ton PC pour changer la playlist et mettre Lady Gaga. Bah tu vois ? Un islamiste, c’est tout pareil, sauf qu’il te casse les burnes au nom de Dieu.

Par exemple la dernière fois j’étais avec un accessoire féminin pour lequel j’ai beaucoup de tendresse, laquelle autorise quelques balades de mes mains dans les prairies ensoleillées de son corps à la recherche d’une certaine volupté qui voyez-vous me fait oublier l’horrible platitude de ce monde de brutes. Mais alors qu’au tournant de sa hanche, après avoir achevé la descente de son dos au pas, reprenant mon souffle en vue d’escalader son ventre vers ses deux sommets que je n’ai cesse de saisir du regard depuis qu’ils lui furent découverts par un appareil vestimentaire dont je remercie l’inventeur, je fus interrompu dans ma sensuelle entreprise par un pamphlet dont je puis comprendre les mots, chacun pris individuellement, mais dont le sens m’échappe totalement : Puissance et force ne sont que par Dieu – لا حول و لا قوة إلى بالله, me lança ainsi un Islamiste, fixant ma main de son regard dégoulinant de bêtise. En parfait bourgeois, j’ai d’abord cru que son charabia verbal me reprochait l’hygiène des ongles, que je reconnais ne pas toujours être conforme aux standards internationaux de la NASA, jusqu’à ce que cet imbécile s’explique : à cause de nous, paraît-il,  la pluie a cessé de tomber et il y a des tsunamis dans ce monde allah ynajina.

Bon, j’avoue disposer d’un certain nombre de pouvoirs supranaturels, comme séduire les jeunes filles par paquets de dix avec un simple regard, sans même conduire une Audi A8, mais je ne crois pas pouvoir déclencher une tempête en effleurant de la main ce qui a pu pointer du coprs d’une jolie demoiselle que les liens sacrés du mariage n’ont pas encore flétri. En fait, l’intention de mon islamiste était claire : me faire chier ma race. Et il y a réussi avec l’aide du Tout Puissant.

Que veut l’Islamiste de ton vagin (ou de ton anus) ?

Pour accomplir sa mission sur terre, l’Islamiste pénètre profondément et avec vigueur dans ton intimité (le concept, jeune pucelle de mon âme, pas l’organe. Retenez-vous, s’il vous plait). Permettez-moi de m’expliquer.

Si je vous dis que je suis, en ce moment-même, confortablement installé dans mes toilettes entrain de me torcher le derrière en partant du bas et en remontant vers la raie, avec du papier rose parfumé grenadine, lequel me donne des picotements à l’anus que je crois dûs à une allergie que jusqu’ici j’ignorais, le lecteur lambda, muni de sa pudeur, s’en retrouvera offusqué que soient révélés au monde entier ces détails qui ne concernent que mon auguste personne. Si je vous raconte ces même détails concernant une dame qui se débarrasse de ses poils pubiens, votre réaction sera la même.

Nous déduisons donc, au vu du dégoût que je vois se dessiner sur votre visage, que vous considérez l’intimité au sens primaire : l’usage fait par les humains de leur organes génitaux, quelques soient leurs orientations sexuelles, ne vous concernent en rien, n’est-ce pas ?

C’est bien là que l’Islamiste se distingue en voulant lui même imposer une sorte de charte, de manuel d’utilisateur de votre propre phallus, qui liste les pratiques sexuelles autorisées. Il rejoint ainsi le pape (une sorte d’Islamiste sans barbe), ce puceau qui voudrait interdire aux hommes d’envelopper leurs pénis de caoutchouc pendant qu’ils commettent le doux péché de la chair.

Je voudrais signaler à nos lecteurs, qui coient que je fais une allusion à Benkirane Abdillah, secrétaire général du très mal nommé Parti de la Justice et du Développement, qu’ils font fausse route. Car si Benkirane ne voudrait pas que les hommes se fassent l’amour entre eux, ce n’est pas par homophobie, mais simplement parce qu’il préfère les enculer lui-même lorsqu’il sera premier ministre, ce qui est tout à fait légitime.

L’Etat civil et l’islamiste :

L’Islamiste abhorre par dessus tout l’Etat civil, qui le préfère musulman. Je comprends parfaitement qu’un individu puisse croire en dieu, mais qu’un Etat ait une religion, c’est-à-dire qu’un Etat ait un ensemble de croyances métaphysiques et qu’il se livre à un certain nombre de rituels me parait aberrant. Il n’y a que les abrutis et un Islamiste pour y croire.

L’islamiste, un artiste :

Là où l’Islamiste moyen aime à donner son point de vue, c’est à propos de ses goûts artistiques, et il en a de bien merdiques, croyez-moi. Bon, il est vrai qu’on ne comprend pas très bien en quoi un Islamiste s’oblige à critiquer l’art, mais lorsque l’on voit par exemple un Moncef Belkhayat parler de son droit constitutionnel à conduire une Audi A8, on se dit que tout peut arriver dans ce bas monde de cinglés.

Dernièrement, par exemple, le PJD, via l’une de ses organisations parallèles, a violemment critiqué la participation d’un artiste (que j’avoue ne pas être de mes goûts) à une exposition à Marrakech. Le prétexte donné par nos amis barbus est affligeant : cet art là n’est d’aucune utilité, ont-ils dit. L’individu un peu bête, qui pousserait leur raisonnement à deux balles jusqu’à l’absurde, pourrait conclure que la Joconde n’a pas lieu d’être exposée, car elle n’est pas utile, et qu’il ne sert à rien de jouer des Opéras, qui ne servent à rien non plus. Pire, on pourrait enlever toute touche artistique de l’architecture, et construire n3am assidi des immeubles parfaitement rectangulaires et se ressemblant toutes.

Il existe donc en chaque Islamiste un artiste qui a – heureusement pour le bon goût – raté sa vocation.

Comment soigner un Islamiste ?

Il parait que l’Islamisme se soigne à Temara par une mise en bouteille de type Orangina. C’est entièrement faux, et je suggère à M. Laânigri de suivre mon regard qui vient justement de poser sur lui. Quel hasard !

Ceci n'est pas un médicament

L’Islamisme, et cela a été prouvé empiriquement, se soigne par une formule magique : rentre dans le marché de ta tête ! وا تا دخل سوق راااااااسك !

About these ads

À propos de aboulahab

J'ai couché avec ta mère. Depuis, je suis gay. Contact : abbou point lahab (chez gmail point com)
Ce contenu a été publié dans Plubôpaysdumonde. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

23 réponses à Qu’est ce qu’un Islamiste et comment le soigner ?

  1. fawzi dit :

    « L’Islamiste abhorre par dessus tout l’Etat civil, qui le préfère musulman. Je comprends parfaitement qu’un individu puisse croire en dieu, mais qu’un Etat ait une religion, c’est-à-dire qu’un Etat ait un ensemble de croyances métaphysiques et qu’il se livre à un certain nombre de rituels me parait aberrant. Il n’y a que les abrutis et un Islamiste pour y croire. »

    J’espere que cette citation t’aidera a comprendre.

    « L’état, c’est moi » — M6

  2. fawzi dit :

    « C’est bien là que l’Islamiste se distingue en voulant lui même imposer une sorte de charte, de manuel d’utilisateur de votre propre phallus, qui liste les pratiques sexuelles autorisées. »

    C’est pas a lui qu’il faut s’en prendre. C’est la faute a un certain Mohammed Ibn Abdallah.

    • Jalal dit :

      J’espére que tu te souviendera de cette phrase le jour où tu aura besoin de lui !

      • fawzi dit :

        Personne n’a besoin de ce chef de guerre epileptique et pedophile depuis longtemps. Ni de ses enseignements absurdes d’ailleurs.

      • logicbloke dit :

        Laisse les parler, ils sont des hommes libres de pensée et d’esprit, ils suivent le modèle occidental de vie et de modernité. Y a pas mieux ! Aveuglement total, mais ils n’ont rien à reprocher à Dieu le jour ou les comptes les plus minutieux se feront !

  3. Citoyen dit :

    PJD : Les réseaux féminins d’Abdelilah Benkirane

    Fathia Bennis féminise le PJD de Benkirane

    Par Souad Kilani – 19/09/2011 11:32 dans Politique

    Vendredi 16 Septembre 2011, un ballet de véhicules de grande remise se pressaient en fin de journée aux abords d’une villa cossue sur les hauteurs de Rabat, afin d’écouter lors d’une « conférence privée » le leader du PJD, Abdellah Benkirane.

    Originalité de cette conférence ? Elle était organisée par Fathia Bennis, patronne de Maroclear, avec la complicité bienveillante de son amie Amina Slaoui, militante politique et figure bien connue pour son combat en faveur des handicapés. Dans un salon plein à craquer de femmes venues entendre le leader islamiste, ce dernier a effectué un long exposé sur l’historique de la situation politique, avant de donner quelques éléments de perspective et de se prêter de bonne grâce au jeu des questions/réponses avec ce parterre de femmes très influentes.

    En effet, Bennis a pris soin d’inviter les représentantes les plus influentes de la gente féminine de Rabat et Casablanca, et ce dans le souhait de peut-être lever certains « mythes » autour du PJD. Ancienne patronne de la bourse de Casablanca, de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) , Fathia Bennis est considérée comme l’une des femmes les plus influentes du Maroc ainsi qu’une militante intraitable de tout ce qui touche aux questions de genre et de discrimination positive. Organisatrice du Women’s Tribune d’Essaouira (qui a notamment accueilli la candidate socialiste française Ségolène royal), Fathia Bennis a affirmé à ses invités en recevant Benkirane qu’il s’agissait là d’une « initiative personnelle », dans l’optique d’informer sur le programme « réel » du PJD, et non sur son programme « fantasmé ».

    —————————————

    Ces familles de la très haute « bourgeoisie fassie» continuent à tramer leurs combines en coulisses dans les salons feutrés du Makhzen suprême comme en 1956, comme si rien ne s’était passé depuis le 20 Février 2011 !

    Elles croient que le troupeau dans le pré du Makhzen est encore docile et … dupe !

    La suite de ces combines qui se trament entre ces « familles fassies » pour continuer à garder la haute main sur le troupeau dans le pré du Makhzen est ici :

    http://www.labass.net/1422-fathia-bennis-feminise-pjd-benkirane.html

  4. Ghi dayez men hna dit :

    « Sans même conduire une Audi A8″

    A/ D’après ton dernier post, Moncef Belkhayat n’est pas con.
    B/ Moncef Belkhyat conduit une A8. Pas toi .

    C’est la preuve par A+B que t’es con. J’adore en tout cas ta connerie. Bon vent, l’ami.

  5. Aicha dit :

    J’aime!!!! Quel humour avec un portrait juste et quasi exhaustif. Merci d’égayer intelligemment ma journée :)) j’aimerais vous envoyer un message privé. Comment?

  6. Citoyen dit :

    « Si Benkirane ne voudrait pas que les hommes [et les femmes] se fassent l’amour entre eux, ce n’est pas par homophobie, mais simplement parce qu’il préfère les enculer lui-même lorsqu’il sera premier ministre, ce qui est tout à fait légitime [ selon la loi divine ].

    Superbe formule !

    Tout le raisonnement politique des « islamistes de Sa majesté » tourne autour de la quéquette !

  7. Citoyen dit :

    Lettre d’un courageux citoyen marocain au despote alaouite dit « Commandeur des croyants » au sujet de cette politique alaouite dite « de la bouteille d’Orangina » :

  8. Anonyme dit :

    Y-a-t-il des islamisteEs, Monsieur ?

  9. islamiste dit :

    c’est normal q’un chien adore les siens

  10. mouka dit :

    Merci de jeter de la lumiere sur ces imbeciles, on les appelle Islamistes, moi je prefere CONS.
    Ils sont tellement nuls qu’ils oublient de vivre leur vie, preferant attendre les 1000 vierges dans l’au dela. Ce sont des frustres qui aiment a se convaincre qu’il y’a une vie meilleure qui les attend dans l’au dela.
    Ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au bout des orteils.
    Toutes les religions, qui promettent le paradis, ne sont que pour les faibles, faibles qui trouvent du confort dans les nombres.
    Je me suis toujours pose la question pourquoi les gens qui croient en la religion aiment a se retrouver ensemble.
    Etrangers dans un etrange ocean!!

  11. Gilgamesh dit :

    Pour ceux qui ont pris la pilule rouge, et qui se sont rendus compte de la débilité de cette secte qu’est l’islam, rien n’est plus jouissif que le regard bovin de nos amis barbus.
    Mais c’est vrai qu’ils sont particulièrement chiants quand je suis en train de démontrer mon affection en public à ma dernière conquête, surtout que je me suis coltiné des tonnes de pages de pickup artists pour que j’apprenne à séduire.

  12. Citoyen dit :

    « L’islamiste [ au pays du Commandeur des croyants et au pays du Serviteur des Lieux saints] agit de concert avec le restant de ses frères à la poursuite d’une seule et noble mission :

    faire chier le maximum de personnes dans la mesure du possible. Parfois, il arrive à faire chier tout un pays en mettant les bâtons dans les roues d’une révolution ou en interdisant aux femmes de conduire.» !

    Tout est bien dit religieusement !

    D’ailleurs Benkirane ne cache pas qu’il fait chier tout un pan de la société marocaine, si ce n’est tout un pays !

    Il dit fièrement que sa confrérie a contribué à mettre des bâtons dans les roues de la révolution du Peuple marocain ! Il dit et répète que sa confrérie a donné un coup de main au régime makhzenien pour se maintenir contre vents et marées du printemps dit « arabe », sinon selon lui, ça serait déjà la cata pour le Makhzen … autrement dit, le Peuple enfin libre… selon le peuple !

    Il dit et répète qu’il a milité avec force contre le vrai changement démocratique que réclame le Peuple marocain, qu’il a appelé à ne pas sortir manifester et à voter « oui » pour la nouvelle-ancienne Constitution du Commandeur des croyants pour… mettre des bâtons dans les roues du Mouvement du 20 Février !

    Voilà à quoi ça sert un prétendu islamiste au pays du Commandeur des croyants : à aider le Makhzen à faire tourner en rond tout un pays et à empêcher tout un Peuple de retrouver Sa Liberté, Sa Souveraineté, Sa Dignité…!

    Et les adeptes de base de sa confrérie croient en sa sincérité envers « la nation », alors qu’il ne fait que le clown déguisé en islamiste pour garder intact le Makhzen suprême au service de sa micro-communauté !

  13. logicbloke dit :

    Tu pourras dire ‘dkhol sou9 rassk’ quand tu seras sur une terre déserte et qu’un « Islamiste » comme vous aimez l’appeller, vous suivra jusque là-bas pour vous reprocher vos cochonneries.

    Mais comme ce n’est pas le cas, et que vous vivez dans un pays Musulman, dans une communauté Musulmane, faut respecter !

  14. Anonyme dit :

    L’auteur nous aura prouvé qu’avoir la plume légère n’empêche pas de tomber très lourdement au niveau des mouches pour finir par patauger dans une boue q’on sent pleine de haine et de ressentiments. Il aurait pu pourtant se contenter de donner son avis en étant juste drôle et sans tomber dans ce registre « pipi-caca » dont on se serait bien passé ! Et je ne m’attarderais même pas sur l’objetisation bien claire et nulle qu’il fait des femmes…
    C’est une question de minimum syndical; de respect du lecteur et de l’usage de la langue et de l’écrit. Je touve ça un peu facile d’écrire dans un registre aussi dégueulasse !
    Il n’y a aucune ligne de fond; pas de déffence ni de développement d’idée; juste un ramassi d’insultes plus ou moins dissimulées dans des phrases vaguement complexes ou sarcastiques.
    Or on peut être très sarcastique sans emprisonnement de formalité ni pour autant tomber aussi bas dans le « cra-cra »… C’est vraiment pas élégant; ni pertinent; et encore moins agréable à lire à moins d’être frustré ! Ce type s’est juste défoulé.
    Mais j’en attendais sûrement un peu trop du titre…

  15. amal dit :

    « sachant qu’un islamiste ne se mange pas et qu’il n’est pas biodégradable à cause de la trinitrotoluene » excellant !
    Bcp d’humour, un œil critique,… J’ai découvert votre blog hier, et j’adore !
    Bonne continuation :)

  16. Marwa dit :

    J’adoooooooooore lol .

  17. Anonyme dit :

    Succulent…merci pour la rigolade

  18. AswatVoices dit :

    Succulent…screamingly funny!Thanks!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s