Bouzebal : La solution (finale).

Il est de notoriété publique que la beauté du plus beau pays du monde est quotidiennement menacée par la prolifération de Bouzebals – un phénomène biologique échappant jusqu’à présent au contrôle des autorités sanitaires, et qui porte gravement préjudice à notre économie en polluant le champs visuel du touriste lambda. De plus, l’observateur intelligent ne manquera pas de noter que, de par son existence ostentatoire, le Bouzebal participe implicitement à favoriser les thèses nihilistes selon lesquelles le Maroc serait un pays sous-développé dirigé par une oligarchie d’incompétents qui ne pensent qu’à s’enrichir au détriment du PIB national. On ne peut donc que se réjouir de la prise de conscience de la gravité du phénomène, qui s’est récemment manifestée sur les réseaux sociaux par les dizaines de milliers de likes recueillis par les mini-gags qui exposent publiquement le style de vie du Bouzebal.

Je dois avouer, sans prétention aucune, que l’étude que je soumets aujourd’hui à votre appréciation m’a conduit à effectuer un travail de terrain fort pénible et dangereux pour mon sens esthétique. En effet, au vu de l’impossibilité de croiser un Bouzebal dans un club Lady Fitness ou Mazagan, j’ai dû me défaire douloureusement des signes extérieurs de dignité et me contenter de porter des accoutrements que privilégient ces gens. Pour discuter avec eux et tenter de comprendre cette aversion qu’ils ont tous à vivre en dehors du modèle que tout téléspectateur de TF1 est tenu d’adopter, je fis obligé de lutter contre ma diction pour y inscrire la voyelle i au lieu du é : combien de fois, pour me tenir éveillé, ai-je eu à demander un caffi nouar ? Mais ce ne sont là que les difficultés habituelles du métier de zoologiste, et je ne crois pas nécessaire de m’étendre plus sur mes conditions de travail.

Il convient d’abord, comme c’est le cas dans tous les travaux sérieux, de définir l’objet de notre étude pour mieux cerner l’ampleur du phénomène et prendre conscience de l’urgence des mesures que nous allons proposer. Il est ensuite nécessaire, ce préalable étant rigoureusement posé, de se débarrasser de tous les préjugés moraux qui obtureraient notre sens de l’analyse par opposition de principes éthiques désuets ne reposant nullement sur des bases scientifiques solides. Des travaux de banalisation de l’indécence ont déjà été entrepris par d’éminents défenseurs de la raison froide qu’il serait ici impossible d’évoquer sans les nommer et sans rendre hommage à leur courage face à la tyrannie de la bienpensance : Fouad Laroui, dans son pamphlet sonore Ressusciter Malthus ou pourquoi il faut castrer les pauvres ou encore Nadia Salah, dans son livre Tabasser les chômeurs, c’est bien. Deux oeuvres inspirés directement, j’ai cru comprendre, par les travaux du sociolol Jonathan Swift.

Définition : le Bouzebal

Le Bouzebal est une entité biologique partageant plus de 2% de son patrimoine génétique avec l’homo sapien, de telle sorte qu’à la naissance, il est difficile de distinguer les deux espèces en se basant uniquement sur leurs attributs physiologiques. Fort heureusement, nous pouvons déjà établir une première distinction en comparant uniquement les conditions de naissance, le Bouzebal ayant toujours une fâcheuse tendance à naître sans aucune forme d’assistance médicale, encore moins dans une clinique privée, sans que l’on puisse connaître l’origine de ce bien étrange comportement. Il est parfois appelé Bouzy parce qu’il bousille la société, même s’il n’est pas peut-être pas convenable d’étaler ici mes jeux de mots que je vous concède, puisque vous insistez tant, fort plaisants.

Ce qui frappe d’abord dans le discours du Bouzebal, c’est que celui-ci ne s’exprime généralement qu’en darija, probablement parce qu’il n’a pas été à Descartes. Il est donc légitime de croire que les enfants de Bouzebal ne seront pas scolarisés dans des établissements respectables. Cette hypothèse, malheureusement trop crédible, suggère que le Bouzy n’est pas partie des espèces menacées sur le long terme, contrairement au moustachu µ, par exemple.

Seulement, le Bouzebal, dans un geste de défi contre l’humanité, ne se contente pas de mépriser la langue du Maréchal Lyautey au point de ne pas savoir l’utiliser, mais il va jusqu’à en corrompre la prononciation (voir fig. 1), à cause d’un problème congénital de diction. Ainsi, par exemple, problème devient broublime dans la bouche du Bouzebal, à supposer que vous avez survécu à son haleine cultivée depuis des décennies, étant donné que Bouzy ne s’est pas brossé les dents depuis la grande dépression de 1929.

fig.1 – figoure nimirou wa7id

Quant à son style vestimentaire, il faut d’abord souligner que, contrairement au diable, le Bouzebal ne s’habille pas en Prada. Effectivement, il leur préfère les contrefaçons qui épousent mieux le style architectural de son milieu naturel par leur vulgarité. Des tentatives de rapprocher des magasins Ralph Lauren des lieux de vie du Bouzebal n’ont pas permis de résoudre le problème.

De plus, parce qu’il refuse de vivre dans des conditions dignes et dans un milieu respectable,  Bouzebal habite souvent dans les quartiers populaires. Le problème aurait été presque résolu s’il avait choisi d’y rester, mais le Bouzebbal s’échappe parfois pour venir gambader à côté de chez nous ou près d’un magasin Zara, mettant en danger nos femmes et nos enfants.

Le Bouzebal, un argument contre la démocratie :

Analphabète, ou presque, le Bouzebal vote généralement pour les barbus, ce qui rend l’hypothèse d’une démocratie absolument dangereuse pour notre pays. Certains éminents penseurs pensent qu’il faudrait d’abord éduquer, voire dresser, les hordes de Bouzebals au suffrage gauche pour qu’ils apprennent à voter à gauche avant de réfléchir à une véritable réforme de notre système politique et à la pénalisation des jeux de mots pourris. Cet angélisme social, prétendant la réformabilité des esprits longtemps sclérosés par ingurgitation de quantités non négligeables de lentilles, ne peut dépasser le stade de discussions de salons, et ne peut conduire au véritable changement tant espéré par les forces l’élite éclairée de ce pays.

Pourquoi lutter contre le Bouzebal ?

Le Bouzebal est une honte pour ce pays. A cause de lui, le HCP doit annuellement justifier notre indice catastrophique de développement humain, dont il est entièrement responsable. A cause de lui, nous n’arrivons pas à obtenir un visa pour la France car la Mère-Patrie semble croire que les marocains sont tous pareils, quelle idée, tfou. A cause de lui, des mesures de sécurité drastiques ont été imposées aux portes d’accès au Morocco Mall. A cause de lui, je n’ai pas trouvé de place pour le concert de Scorpions. A cause de lui, ma copine me trompe avec Jean-Yves. A cause de lui, les rues de Casa ne sont plus sûres.

De fausses réponses à un vrai problème :

Les solutions les plus originales ont été proposées par les spécialistes. On voulait vendre les Bouzebals au défunt frère guide Kadhafi afin de repeupler la Libye et où ils seront plus épanouis, sans se soucier de tous les problèmes logistiques que cela poserait. D’autres, plus subtils, proposaient de développer des chantiers navals pour faire baisser les prix des bateaux, et faciliter ainsi la noyade du Bouzebal dans sa tentative de migration vers l’autre rive. Le risque inhérent à cette solution était que certains Bouzebals arrivent tout de même à rejoindre l’Europe, et qu’ils se ressuscitent l’été chez nous sous forme de Z’magrias, ce qui revient au même à cela près que l’impact sonore du Z’magri est plus important en raison de goûts musicaux orduriers.

“ Что делать? “, dirait Lénine.

Ainsi, tous les observateurs s’accordent à affirmer la redondance sociale du Bouzebal, notamment depuis la dernière découverte d’un blogueur fort reconnu par lui-même, et qui a mis en évidence son penchant naturel pour le viol et autres agressions sexuelles. Face à ce danger, la solution que je propose permet non seulement de protéger nos femmes et nos enfants, mais elle permet aussi résoudre de facto tous nos problèmes selon le postulat de Nadia Salah qui énonce en somme que la pauvreté est essentiellement causée par les pauvres.

J’ai d’abord élaboré plusieurs modèles mathématiques, sur la base desquels, et en se servant de notions multiphysiques complexes, j’ai pu dégager une solution optimale permettant à la fois de nettoyer le paysage urbain des Bouzebals tout en offrant à notre pays une source d’énergie propre et presque gratuite.

Le concept que je propose est donc celui que j’ai nommé Compozebal, et qui consiste à composter des Bouzebal pour en faire des engrais riches en carbone et en azote tout en produisant du méthane (CH4), dit aussi gaz naturel.  L’hydrocarbure, dans une réaction de combustion complète, ne produit que du dioxyde de carbone et de l’eau, faisant de cette source d’énergie une solution écologique et renouvelable selon l’équation suivante :

CH4 + 2O2 -> CO2 + 2H2O

Pour composter le Bouzebal, il faut l’attirer dans de grands containers disposés judicieusement près des endroits à forte densité de cette espèce. Pour ce faire, et connaissant la frustration sexuelle du Bouzebal et sa tendance à utiliser son phallus comme instrument de repérage spaciotemporel, on utilisera des appâts (voir fig – 2) humains qui se chargeront de la tâche. Ces containers seront équipés de rotors à grande vitesse qui permettront, par effet de centrifugation, de transformer les Bouzebals en pâte facilement stockable et transportable vers les centres de traitement.

fig. 2 – L’appât (vue d’artiste)

Selon le HCP, environ 20.000.000 des marocains seraient des Bouzebal. Avec une masse moyenne de 60kg, nous arrivons à une quantité de matière première dépassant un million de tonnes après enlèvement des cerveaux qui représenteraient une toxicité élevée. Cette masse, après compostage, donne lieu à 4.10^8kg de méthane et à 6.10^8kg d’engrais divers à forte valeur ajoutée. L’énergie électrique potentiellement produite par combustion de méthane est de l’orde de 4.10^9 kWh, soit l’équivalent de la production annuelle d’une grande centrale nucléaire, ou l’équivalent de l’énergie électrique permettant de parcourir 300 millions de km en TGV.

A noter que ces calculs, avec une marge d’erreur de 1%, ont tous été vérifiés par un ami professeur de chimie organique à l’université d’Al Azhar au Caire.

Bien entendu, les retombées d’un tel projet ne se limitent pas à l’énergie et à l’agriculture. Il faut penser que la majorité des problèmes disparaîtront lorsque leurs sources n’existeront plus. La pauvreté, mais aussi la caisse de compensation, les cahiers de charge de la télévision publique qui n’aura plus de raison d’exister lorsque l’ensemble de la population sera branchée sur TF1. Que dire de l’éducation, quand tout le monde sera à Descartes, que dire de la santé, quand tout le monde pourra s’offrir un avion sanitaire pour Paris, que dire de la qualité de l’air, quand tout le monde se brossera les dents, que dire des droits des femmes, puisqu’il n’y aura plus de pauvres, que dire des embouteillages, puisqu’il n’y aura pas de Volkswagen Jetta, que dire de l’industrie, puisque nous n’en aurons plus besoin, et cette liste n’a de limites que celles de notre imagination. Nous souffrirons bien entendu quelques blâmes dans le domaines des droits humains pendant l’opération de compostage, mais sur le moyen terme, puisqu’il n’y aura plus de citoyens à tabasser et à emprisonner, nous pourrons disputer les meilleurs places au Norvège et au Danemark.

Je conçois que bien des sceptiques douteront fortement de l’efficacité de cette solution, car se posent quelques soucis techniques et logistiques comme la liquéfaction et le stockage du méthane. Mais je fais confiance aux forces vives de la Nation, aux talents utiles de notre pays qui ne manqueront pas de surmonter ces obstacles sans grande importance.

About these ads

À propos de aboulahab

J'ai couché avec ta mère. Depuis, je suis gay. Contact : abbou point lahab (chez gmail point com)
Ce contenu a été publié dans Plubôpaysdumonde. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

82 réponses à Bouzebal : La solution (finale).

  1. Anonyme dit :

    tristement ridicule !

  2. Anonyme dit :

    Clairement ce n’est pas en allant à Descartes, en regardant TF1, en s’habillant en Prada ou en roulant en BM que l’on est pas bouzebal!!! On est juste tous lamentables dans ce beau pays, toutes classes sociales confondues!

  3. maroc dit :

    Clairement, ce n’est pas en allant à Descartes, en regardant TF1, en s’habillant en Prada ou en roulant en BM…. que l’on n’est pas bouzebal!! On est tous lamentables dans ce beau pays en nous méprisant l’un l’autre et en cherchant une identité qui n’est pas la notre!

  4. anonymous dit :

    Nullissime. Intolérant. Du bouzebal de luxe a l’état pur. C’est bien ce genre de state of mind qui fout ce pays en l’air.

  5. Anonyme dit :

    hahahah trop drôle

  6. Anonyme dit :

    Bof , un texte tout simplement insignifiant…

  7. anonyme dit :

    Tout en ayant une valeur critique intéressante, ce billet tend à caricaturer la bourgeoisie en lui associant un tas de préjugés ce qui conduit paradoxalement à commettre la même erreur que celle qui est dénoncée : traiter la bourgeoisie comme une petite minorité uniforme par ses choix de vie et sa vision du bouzebal est au fond la même erreur que le fait de voir en ceux qui ne réussissent pas une masse d’individus à éliminer. Un peu de nuance aurait été bienvenu, notamment en ce qui concerne les écoles que sont censés fréquenter les bourgeois. Evidemment dès qu’on parle de bourgeois on pense Descartes alors que la volonté de maîtriser le français à tout prix est loin d’être l’apanage de ces écoles, que dire des nombreuses écoles privées de Rabat ou Casablanca? Cette stigmatisation sans nuances devient franchement désolante. Le problème du monopôle du français (car oui c’est un problème, j’en conviens) est loin d’avoir pour origine le mimétisme social consistant à vouloir faire comme les bourgeois, c’est un problème national (cf. français langue du second cycle). Fin bref, on a besoin de billets comme ça pour ne pas oublier la fracture sociale et le déterminisme social qui existe au Maroc mais pitié arrêtez de stigmatiser!

  8. anonyme dit :

    * langue du supérieur pardon

  9. Mouloud De La Falaise dit :

    Ton article est certes drôle et ironique mais affreusement irresponsable voire immature. On aurai préféré une analyse plus concrète pour expliquer : De quoi s’agit-il au juste ? Pour justement dépasser cette rupture sociale de classes, cette « guerre civile intellectuelle » !

    Cher ami rédacteur, e-journaliste et expert, quand tu vois trois « bouzy » tabasser un jeune à Maârif ou insulter une « lady fashion », tu regardes ailleurs. Eh bien, fais pareil quand tu te marres devant des pages facebook sur les prouesses linguistiques d’une classe sacrifiée au nom de l’arabisation [menée par une prétendue élite vassalisée qui en adoptant la langue de l’autre, au nom d’une fallacieuse modernité, espèrent s'assimiler à lui pour bénéficier symboliquement de son prestige], ne te sens surtout pas obligé de trouver une énième solution et qui coûtera cher au contribuable, penses rendement ! Penses bonne gouvernance voyons ! ne me dis pas que t’as passé ta période estudiantine à seulement siroter des cocktails à base de « jacques daniel » et fumer des joints made in « reef » (si oui n’oublies pas de murmurer merci en hommage aux bouzy récolteurs / préparateurs / emballeurs / transporteurs / bznazeur).

    Toi même ami rédacteur, analyste et spécialiste des questions bouzebaliennes, tu sera un « bouzebal » version améliorée quand la « nation » dont tu parles passera à 10 millions d’habitants après la mise en place de ta solution finale ecolo. Ainsi, le Chiffre d’affaires réalisé par la classe « bouserbita » aka « bouferchit » (référence à la serviette / fourchette) sur le dos des « bouzebal », se réduira de 75% et tu te trouvera au chômage forcé à base de licenciement économique. Tu tentera alors ta chance dans ton autre mère-patrie en pointant directement à l’ANPE (t’aura tes chances car tu es un coincé et javélisé de premier degré, ressemblant à un Frenchie de base, mais tu n’es pas un Frenchie de base, ni un Canada Dry d’ailleurs). Par la suite, on assistera à une vague migratoire de « bouzebal » version black & yellow, venant s’installer au plus beau pays du monde (dans tes rêves), plus sauvages que la plupart des « bouzy » autochtones, extrêmement nombreux, aux yeux quelconques et d’une rusticité invraisemblable, s’adonnant volontiers à des manipulations copulatoires et autres attouchements fébriles que la morale réprouve.

    Ami rédacteur, consultant et blogueur, ne le prends pas mal, surtout pas, mais tu viens de donner la preuve tout simplement que tu es à la médiocrité ce que les têtes de cons sont à l’Île de Pâques : des monuments. On sent d’emblée que tu es mou, lâche et mesquin, un errant bobo e-socialiste mais votant à droite, pire, un « bouzy » qui se prend pour un « bouservita », dans ce cas je comprends ta frustration de voir tes tentations d’ascension sociale bousillée par l’effet « bouzy ».

    Trêve de plaisanterie, nous sommes tous des créatures de dieu. Même le hyène et le chacal !

    Bien cordialement.

    PS : Maudit soit Abou Lahab.

    • Lautrecestmoi dit :

      GOD BLESS YOU !

    • Dounia dit :

      Veux-tu m’épouser ?

      • Mouloud De La Falaise dit :

        Et qui refuserai d’épouser « Dounia » ? elle est notre bien-aimée et on passe notre temps à courir après elle. ;)

    • Anonyme dit :

      Si j’ai bien compris, au début tu reconnais bien que c’est du second degré. Puis, sans crier gare, tu vas disserter ad hominem en prenant le billet pour du premier degré.

      Ou alors tu es un peu jaloux et tu voulais simplement et gratuitement insulter l’auteur, ce qui serait plus cohérent et plutôt bien réussi.

      • Mouloud De La Falaise dit :

        Jaloux de quoi au juste ?
        Tu n’as retenu que l’insulte gratuite comme idée principale de mon intervention ? Il ne s’agissait pas d’insulte car je n’ai ni attaqué, ni porté atteinte à sa personne, il s’agit plutôt de dérision stylistique, une moquerie ironique, rien d’autre mais je confirme ce que je pense de l’auteur de cet article, il reste à mes yeux : mou, lâche et mesquin.
        Ton commentaire prouve que tu n’as pas pu saisir toute la complexité de ce sujet, à quoi bon continuer à trouver sur tout nouveau phénomène, une occasion simple pour faire du « social trolling », créant ainsi de blagues et de moqueries discriminatoires qui creusent le faussé de plus en plus entre les différentes classes composant la société marocaine ? Il s’agit d’un problème GRAVE !
        Comme tu le sais, notre société est en profonde mutation avec au fond de la toile, une école publique qui elle, a raté sa mission de plateforme de promotion sociale et de formation de citoyens, actifs positivement dans leur environnement social, économique et politique. Il existe une réelle fracture de la cohésion et liens sociaux, encouragée par la montée de l’individualisme et une crise des valeurs. Ces jeunes ont du mal à s’intégrer de façon économique à la société et qui ne trouvent pas leur place par l’emploi et à terme tendent à refuser ce système qui les rejette.
        On entend une multitude d’avis à propos du « Bouzebal » mais tout le monde a une explication : une politique d’éducation catastrophique, une politique de ville marginalisant les quartiers fragiles et de leurs habitants, une vie difficile faite de chômage, frustration sociale et effet de bande ; En gros, des générations de déscolarisés, désorientés, marginalisés et frustrés. La question qu’on doit plutôt se poser (et qui peut être par la même occasion un point de départ d’une critique constructive à caractère humoristique) c’est plutôt : Pourquoi ces jeunes sont incapables de lutter contre leurs frustrations (matérielle, sociale, culturelle, sexuelle) ?
        Sans travail ou en décrochage scolaire, ayant une éducation moins adéquate (voire carrément insuffisante), ils ne sont pas aptes à user de leur être pour lutter contre ces frustrations. Tout cela, et bien d’autres choses, jouent. C’est pourquoi j’ai la forte impression que ce déséquilibre culturel du corps social perdurera encore quelque temps et aboutira à une forme soft d’apartheid à la sauce marocaine.
        Le terme « Bouzebal » dans l’imaginaire collectif nous renvoie aux quartiers “difficiles” et “sensibles”, des “jeunes en difficultés”, des problèmes de violence et de délinquance, l’existence de “ghettos”, parfois zones de non-droit, un espace d’exclusion sociale, un “non-lieu” où se concentre divers problèmes économiques et sociaux : chômage de longue durée, précarité, crise du lien social. Ces espaces concentrent en majorité des fils d’ouvriers, d’employés de services ou de chômeurs, bref, des jeunes qui forment les couches inférieures des classes populaires. Cette catégorie populaire urbaine a des aspects socioculturels particuliers, produite par des processus de MARGINALISATION, de PRECARISATION et d’EXCLUSION SOCIALE à cause des divers dysfonctionnements des politiques économiques et sociales du Maroc contemporain. Ils sont l’expression d’une nouvelle sous-culture populaire.
        Un petit passage sur le code linguistique des « bouzebals », il est généralement emprunt aux langues d’origine diverse (arabe, français, anglais), s’accompagnant de distorsions diverses. Le langage utilisé par dits “bouzebals” doit se présenter comme une manifestation de leur inventivité culturelle, une stratégie identitaire pour générations stigmatisés. Le processus d’auto-exclusion de ces personnes sans qualifications, maîtrisant mal la langue scolaire et qui n’ont plus que la bande, le groupe de pairs, pour s’affirmer collectivement,
        Voilà donc la situation telle que je la comprends. Finalement ces jeunes ne sont pas différents de nous humainement, il y a juste effet qu’on ne parle pas le même langage. Ils représentent la conséquence directe de l’absence d’un sérieux projet national pour l’éducation des jeunes citoyens, de l’échec du modèle de l’école primaire publique à créer des générations potentiellement intégrables, créatrices de richesse et participantes activement à l’effort national.
        Voilà la fin de mon réquisitoire. J’ai juste voulu opposer à ce que je lis et entends ce que je perçois et ressens. Tu as sûrement de multiples choses à objecter ; mais regardes plutôt ce qui te semble vrai et ce qui te semble faux, et construis dessus ! Je crois vraiment que c’est en nous tous que réside la possibilité de changer les choses, à commencer par notre angle de vision vers notre société ou le « bouzy » serai peut-être le déclencheur d’une progressive évolution culturelle dans notre pays.

    • Anonyme dit :

      lah y3tik se7a! et toi cher rédacteur le plus beau pays au monde sera bcp mieu sans des bouzy de lux comme toi

    • je dis ça je dis rien dit :

      Les gars calmer vous c un blog pr deconner c pas un parti politique, si vous voulez des analyses sérieuses allez sur lemonde.fr

    • Dounia dit :

      Perfect answer :) Heureusement qu’Abou Lahab écrit ce genre d’article, ils nous auraient privé de réponse et d’analyse aussi clairvoyantes que les tiennes. Si t’as un blog, un site, une plateforme quelconque où l’on peut te lire, partage les !

    • Chaymae dit :

      Je sais que mon incrustation est hors sujet mais je tenais a signaler que je suis Amoureuse du style de rédaction de »Mouloud De La Falaise », s’il ya un blog un site .. Ou on pourrais déguster vos mots ça serais le comble , je précise que je suis rédactrice mode qui n’a rien a voir avec ces débats mais j’ai quand meme pris gout de vous lire quand le language est correcte et saint on ne peux que s’en réjouir , continuez !

  10. Anonyme dit :

    le vrai Bouzebal caché derrière son écran

  11. Anonyme dit :

    C’est nul

  12. Anonyme dit :

    on croirait entendre pierre desporges en version bouzebal des temps modernes.

  13. Anonyme dit :

    Bravo pour l’article, un humour noir poussé à l’extreme que j’ai rarement vu sur notre société.
    Fallait peut être l’introduire en signalant à nos amis internautes que c’est de l’HUMOUR!! parce que certains ne l’ont pas compris, et particulièrement l’ami Mouloud qui part dans ses critiques ‘point par point’ complètement à coté de la plaque.
    Wa m’sieur Mouloud, j’ai plus loler en lisant tes commentaires :
    « De quoi s’agit-il au juste ? Pour justement dépasser cette rupture sociale de classes, cette “guerre civile intellectuelle” !
    .. quand la “nation” dont tu parles passera à 10 millions d’habitants après la mise en place de ta solution finale ecolo ..  »
    Tu crois que l’auteur faisait un essai sociologique ou quoi .. ?? c’est une ‘blague’, va t’arracher les cheveux sur d’autres blogs Sérieux, ici, c’est un espace de déconnade pour s’aérer l’esprit.
    Bonne continuation.
    Biz

    • Anonyme dit :

      Ouhla les grands mots :  » espace de déconnade pour s’aérer l’esprit  » ! Regarder Drucker dans Vivement Dimanche reste encore une bien meilleure solution que celle là pour s’aérer l’esprit !

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Pour ta gouverne cher ami(e), je n’étais pas à côté de la plaque contrairement à ce que tu peux croire, car j’ai bien préciser au tout début de ma réponse que l’article était non seulement DRÔLE mais aussi IRONIQUE. J’ai au moins le mérite de l’avoir reconnu !
      C’est dommage que tu puisses apprécier l’humour noir de l’auteur sans pouvoir relever et comprendre le caractère ironique de ma réponse. Peut être que ta compréhension de l’humour prouve ses limites.
      Quand j’ai posé cette question :  » De quoi s’agit-il au juste ?  » Ce n’était pas pour demander un essai à la place, mais plutôt : Oui c’est sympa, c’est marrant tout ça mais on apprend rien ! aucune moralité ! WALO ! le vide ! Une sorte de « foutage de gueule » gratuit envers des gens qui ne pourront ni le lire, ni le comprendre, ni même pouvoir répondre ! ça aurai servi à quoi finalement de pouffer de rire sur une catégorie désavantagée socialement juste comme ça gratuitement ?
      On ne ris pas d’un phénomène sans pouvoir le maîtriser ou au moins tenter de le faire et cela passe d’abord par une approche cognitive, bref, être sérieux même dans son humour ! à la place, l’auteur nous a servi une analyse post Troisième Reich ou même le fameux Heinrich Himmler, considéré comme le « meurtrier du siècle » aurai passé pour un stagiaire débutant avec sa « Solution finale ».
      Si tu vois les choses de cette manière alors fais péter le bouchon et rigolons sur :
      > Les femmes et enfants violés,
      > Les adolescentes-prostituées,
      > Les clochards alcooliques, enfants des rues et simples d’esprits errant dans les rues,
      > etc.
      Tu dois être une personne qui apprécie de rire et tant mieux mais accepter de rire de n’importe quoi prouve un certain égoïsme mesquin, sordide et manquant cruellement de générosité.
      Continues de loler et de déconner car ça te va si bien.

      Bien cordialement

      • Anonyme dit :

        Bah voilà tu n’as absolument rien capté : le texte se fout de la gueule des gens qui stigmatisent le  » Bouzebal « .

      • Anonyme dit :

        De la part du meme posteur qui a cité ‘humour noir’.
        Décidément, m’sieur Miloud, et bcp vont de le meme sens que moi, est non seulement à coté de la plaque mais :
        - un coincé du cul, qui ne veut pas admettre que c’est un type d’humour, particulier certes, mais c’est d’abord de l’humour. Un petit tour sur wikipedia (humour noir) va peut etre ‘éclairer ma lanterne’
        - aime bien se la pêter et donner des lecons
        - sait tout et jouit en faisant le prof

        Arrete a sahbi de venir sur ce site, y en a tant d’autres qui abordent les sujets de société de manière sérieuse et qui n’ont besoin que de contributions. Je te suggère sincèrement qandisha.ma omarsaghi.com eplume.wordpress.com que je trouve super intéressants.

        Désolé, mais ‘ma 3andakch m3a’ ce type d’humour.

        Et arrete de t’enfoncer, sinon, Aboulahab, va te pondre un petit texte, noir, qui te mettra tous tes trais de caractère dans la gueule. Y a tellement de matière, rien que dans tes réactions sur ce texte.

        PS : je lol encore en te relisant
        - penses rendement ! Penses bonne gouvernance voyons !
        - Ainsi, le Chiffre d’affaires réalisé par la classe “bouserbita” aka “bouferchit” .. sur le dos des “bouzebal”, se réduira de 75% et tu te trouvera au chômage forcé à base de licenciement économique. Tu tentera alors ta chance dans ton autre mère-patrie en pointant directement à l’ANPE ..
        - On ne ris pas d’un phénomène sans pouvoir le maîtriser ou au moins tenter de le faire et cela passe d’abord par une approche cognitive, bref, être sérieux même dans son humour
        Mec, t’es vraiment sérieux ??!!!

        PS2 :
        ‘Drucker’ -> non merci, je préfère un footing dimanche aprem pour m’aérer l’esprit !!!
        ‘Continues de loler et de déconner car ça te va si bien’ -> le jour où tu comprendras que rire, de temps en temps, fait partie de vivre, tu seras moins con (et je n’ai pas dit que tu es con ;)

        Désolé de mon ton irrespectueux par moment, mais c’est un peu normal quand on est pris de haut, twader3 m3ana a sahbi..

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Tu comprends de travers ou quoi ? Je trouve ton approche de la critique un peu caricaturale. Je doute fort que t’as souffert d’une crise d’épilepsie, t’envahissant lors de l’écriture de ton commentaire et qui t’as rendu temporairement amnésique.
      Il n’est pas sujet d’apprécier ou pas l’humour noir ici ! Soit t’es bête à la base et c’est un peu ma conviction vu tes références (Wikipédia), soit t’as mangé trop d’aliments industriels contenant une importante quantité de sucre de synthèse et cela a eu des effets dévastateurs sur ton cerveau.
      J’ai cité et répété que cet article est non seulement DRÔLE mais aussi IRONIQUE ! Tu ne vas pas me faire un procès de mauvaise intention à la fin ! Épargnes-moi tes huées et tes vannes. T’es en train de ramer là ! Ta critique glauque n’est que transparence sentant le moisi. Entre ta myopie absolue, les délires second degré de l’auteur et les sorties consternantes de certains d’autres disciples sordides et affligeants, on ne trouve rien, le grand vide, le nada absolu. Avoues-le ton maître n’est pas un comique.
      Oser me traiter d’un coincé du cul n’est que preuve de ton étroitesse d’esprit et ton infériorité intellectuelle. Sois tu lis mal, dans ce cas je te conseille d’aller voir un ophtalmologue, sois tu veux rien savoir et tu t’obstines à t’enfoncer comme une taupe et défendre ton maître Abou Lahab (maudit soit-il), que tu suis ad vitam æternam comme une groupie à la sortie d’un concert de LMFAO. Il se fera un malin plaisir à exaucer le vœu de canailles de ton genre et écrire un billet noir, pour fustiger l’avis contraire. Qu’il écrit ce qu’il veut et toi même d’ailleurs, je trouverai sans doute du temps pour vous lire.
      Au lieu de suivre et persister dans ta critique faible, défendant un article « lowcost », t’aurai dû revenir sur ton jugement et prendre le chemin de la raison au lieu de me descendre gratuitement et sortir mes phrases de leur contexte, tout ça pour faire plaisir à ton maître, sans doute représentant d’une panoplie de catins snobinardes, sentant un parfum nauséabond de princes éphémères d’un humour à 2 balles.
      Continues de le suivre, car il est déjà sur la route de la consumation et de l’oubli, qui t’apprend à devenir un odieux Narcisse aimant tant se moquer des avis contraires à toute épreuve, avec une méthode qui consiste à conter des foutaises pour attendrir son monde, à commencer par les pouffiasses, les faux désespérés confortablement assis dans leurs boudoirs mondains. Ton maître a sûrement un égo surdimensionné, qu’il ne s’arrête pas, prototype du bougre qui se pense talentueux, plus fin que les autres, plus intelligent, plus cultivé, bref, la crème de notre société en décadence, avec la haine chevillée au corps. Pitoyable personnage, rédigeant un article de mauvaise foi sans le moindre recul, la moindre distance, se prenant pour une plume déjantée mais qui n’a accouché que d’un article inutile de beauf de base sur fond de politiquement incorrect froissé, enrobant le vide spirituel avec une phraséologie emberlificotée, lourde et indigeste, voulant nous faire croire qu’il a de l’humour et noir en plus, alors qu’ils feraient mieux de réfléchir ou de se consacrer à sa profession sinon de se trouver un job de nègre littéraire.
      Ce n’est pas que «ma 3endich m3a» ce type d’humour, le truc est que «ma 3endich m3a» les cons de ton espèce, qui prend tout le monde de haut et prétend avoir la science infuse et qui refuse d’admettre l’avis contraire. Avoues que cette fois l’auteur a tout simplement pondu de la merde tout simplement ! Aies le courage de le dire sinon fais-nous plaisir et tais-toi !
      C’est pareil de mon côté Mr filou ! À lire l’ensemble des commentaires, d’autres personnes vont dans mon sens. Cela reviendra à les traiter de cons et des coincés du cul eux aussi ? Qu’ils prennent l’article au premier degré ou pas il faut respecter leur avis, on aime ou on n’aime pas point barre ! Il faut le reconnaître, pour une fois le sens de l’humour de ce billet ne nous a pas fait rire ! Je le redis et redis encore : l’article est DRÔLE et IRONIQUE mais il est NUL !
      Je te conseille d’enterrer ton chagrin et ton imbécilité têtue, au lieu de rajouter une louche de pathétique à ta situation. Tu représentes avec tes camarades un tableau désespérant de notre société ! Une grappe de faux-dandys de type « bon marché », prêts à ressortir leurs flingues au moindre signe de leur maître (maudit), un maître d’une lassitude profonde et contaminé par une vision moribonde. Tu vomies tes banalités juste parce que j’ai osé critiquer un article aussi peu inspiré ? BRAVO ! Qu’on applaudisse ton courage de défendre la réputation de ton maître, un auteur plat et sans style, respectable en apparence, mais sûrement un beauf, un nihiliste, un raciste et un misogyne dans le fond.
      Pour ta question, si j’étais sérieux, je te le REDIS, ma première réaction était aussi ironique que sarcastique. Crois moi je suis pour la liberté d’expression comme principe fondamental. Si on se permet de rire de tout, il faut alors l’assumer et savoir de quoi on parle et non gerber du n’importe quoi sous prétexte de faire de l’humour noir. Sinon vas-y lâches-toi et fais nous plaisir avec des articles d’humour noir à tout va comme : La magnifique diva transsexuelle, ou encore sur les partouzeurs de bonne famille, ou encore les stagiaires débutantes qui préparent leur plan de carrière sur des canapés de bureau, etc.
      Ne sois pas désolé, ce n’est pas grave car je pardonne ton impolitesse. Ne te justifies pas, ne t’excuses surtout pas, tu as sans doute dû forcer sur les antalgiques, le Lexomil, peut-être le Stilnox. Par contre, je te conseille de m’éviter tes critiques « pastiques », car sinon tu ne seras pas au bout de tes peines.

      PS : ne le prends pas mal, humour noir oblige ! Tu t’en remettras ;)

      • Anonyme dit :

        Quel égo monsieur le supérieur intellectuellement,
        Je vois que le fait d’avoir ‘osé te traiter d’un coincé du cul’, moi l’inferieur intellectuellement, écoutant LFMAO, et soumis à son maitre abou lahab, a provoqué une certaine irritation chez toi.

        Bref, je vais suivre ton conseil et ‘enterrer mon chagrin et mon imbécilité têtue’ parce que sinon ‘je ne serai pas au bout de mes peines’.
        Mais surtout, je n’ai pas le temps à perdre que tu as, à me masturber la tête, pour défendre mon égo virtuel (même sur un article de mon maitre .. lol).

        Pour éviter aux autres, un autre déballage d’injures supérieures intellectuellement (tu aurais pu abréger un peu à sahbi et gagner du temps d’ailleurs ..), je te concède que tu as gagné sur ce plan, en espérant que cela t’apaisera.
        Reprend cette déclaration de défaite pour la lire à tes amis supérieurs, si ca peut te faire du bien .. cela ne me dérange point (j’ai déjà enterré mon chagrin).

        La biz

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Ton commentaire passe pour un spasme de comateux, une mayonnaise ratée. Tu continues à t’égarer dans un marécage de balbutiements. Ne sois pas si déboussolé que ça ! Finalement tu n’as rien capté à mes renversements ironiques.

  14. Anonyme dit :

    Vraiment, Mouloud De La Falaise, tu es en train de dire exactement la même chose que le texte. Je ne sais pas si tu t’en rends compte …

    C’est hallucinant …

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Veux-tu bien m’en dire plus précisément et m’éclairer sur les points sur lesquels tu te bases pour faire ton constat ?

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Prends le temps de lire et relire mon commentaire. mais aussi mes autres commentaires. Tu comprendras que le caractère ironique de ma réponse !
      Un peu de sérieux voyons ! Ce n’est pas grave si tu n’a pas compris à ta première lecture que j’ai répondu de manière légère et satirique tout en en approuvant le style ironique de l’auteur.

  15. Mouloud De La Falaise dit :

    Réponse à ce commentaire >>> Bah voilà tu n’as absolument rien capté : le texte se fout de la gueule des gens qui stigmatisent le ” Bouzebal “.

    Tu me réponds avec une phrase simpliste sur fond de mauvaise foi et de débilité, car tu comprends toujours pas, malgré ma longue explication, l’essence même de mon commentaire.Tu te positionnes comme le parfait « capteur » qui a tout capté et compris, une sorte d’illuminé bon marché. Tu donnes le parfait exemple du « bouzebal » de luxe dans le sommet de son arrogance et son immaturité à base d’égoïsme gratuit et d’insolence méprisante.

    Comme disait feu Hassan II : Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi.

  16. Anonyme dit :

    ton francais est bon mais le contenu de tu text est vide. peut mieux faire

  17. Mouloud De La Falaise dit :

    Réponse à : merci pour le compliment, ceci dit le contenu de ton texte reste toujours stérile et contre productif. (malgré l’élégance de ton style)
    ———————————————————————————————————————-
    Vouloir à tout prix garder ton opinion contre l’évidence est un signe de bêtise. Ton entêtement orgueilleux t’empêche d’avoir une vision objective des choses. Je te propose de pousser ton raisonnement très loin pour chercher ce qui est utile.

    « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. »

    • Anonyme dit :

      n’est pas sage qui veut mon cher ami, prends le temps de méditer ma parole car celle ci ne part pas du vide.
      « le sage ne peut porter un jugement sur un être humain, à partir d’une phrase que ce dernier a prononcé »
      calme tes ardeurs, tes réactions orgueilleuses et le ton sarcastique de ton texte démontre ne démontre que la non maturité de tes idées.
      pour faire court tu n’est qu’un embryon intellectuelle qui a un certain potentiel. (je t’en félicite)
      bon, ceci est mon dernier message, car j’ai plus l’impression de parler a ton ego qu’a ton bon sens.
      merci bonsoir.

      embryon intellectuel

      • Mouloud De La Falaise dit :

        C’est de pire en pire à ce que je vois ! Méditer ta parole car contrairement à la mienne elle ne part pas du vide ? L’immaturité de mes idées ? Ce n’est pas possible ! Pour être aussi con tu as appris ? Je t’ai posté une citation à titre d’exemple, et voilà que tu dissertes là-dessus comme un aigri arborant tes canines jaunies, en ignorant complètement la nature profonde de mes interventions.

        Quel culot ! C’est la fête du sarcasme décidément ! Une telle réaction me prouve que tu es forcément complexé, manquant cruellement d’audace, pire, souffrant d’une carence romanesque et d’un déficit de charisme et de fougue. Ta plume se laisse aller à des commentaires dignes d’un magazine people. Tu t’obstines à zapper le sujet principal pour parler de sottises et de foutaises « discount ».

        Je vais être franc, tu es un personnage tristement paranoïaque, si anodin et insipide que personne ne s’en plaindra ! Tu me donnes l’impression d’un dépressif chronique barbotant dans une mare de complexes avec un trait d’esprit fort puérile. C’est pourquoi je propose que tu te soumettes à une psychanalyse. Un entretien-prozac avec un éminent confesseur qui tenterait de soigner enfin ta fierté « mal-placée », symptôme d’une époque à peine frivole. Peut-être qu’au final, à travers ta thérapie, ce sont des milliers de « bouzebales BCBG» et ploucs de ton genre cesseraient de débiter des stupidités à toute épreuve.

        Fais ce que tu veux et évades toi comme un chacal peureux, troublé par ta propre bêtise. Tu trouveras dans ton terrier un havre de paix pour oublier pour un instant ta misère intellectuelle.

        Embryon est bel et bien synonyme de vie et de développement, contrairement à ta personne qui me fait plus penser à de la matière fécale qu’à autre chose. Tu seras prêt à vendre l’hypothèse d’un grand amour pour une pause Kit Kat.

        Voilà, mon cher (jeune Geek comblé par ta main droite ou gauche), je repasserai te saluer si jamais tu sors de ton terrier.

  18. Ghi dayez men hna dit :

    Long. Joli. On dirait ma queue. Lu et approuvé.

  19. Yasmine dit :

    Avec un humour à la Walt Disney et des arguments siliconés et mal botoxés, Aboulahab suivra-t-il le même chemin que Francky Vincent ?

    @Mouloud De La Falaise : Excellent ! Des perles, des perles et encore des perles !
    ( Pardonnez-moi mais c’est ce qu’on appelle une GROSSE « tekhouira » dans le cul )

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Il finira plutôt traître de la nation, une sorte de collabo-esclave volontaire, un mouchard lâche, colonisé dans l’âme.
      Il suivra le chemin des démagogues culottés dans le genre « intello », faux-cul absolu, crachant dans le tajine, révélant sans le vouloir le fond de sa pensée d’esclave, un héros des mille et une saloperies, à la parlotte creuse, un kafka raté en somme.
      C’est le sort réservé aux faux subversifs, à la base complexés socialement.

  20. Anonyme dit :

    C’est un discours incitant à la haine et au mépris social. Pff… TF1′ lady fitness, Mazaghan, discours d’une catégorie qui m’écoeure.

  21. Anonyme dit :

    mouloude demescouilles. franchement on devrait t’interdire de publier sur ce site
    étant moi meme un sympathisant de la cause bouzebal je porte plainte pour diffamation
    après tout un jeune pédé, arrogant et riche n’a pas le droit d’insulter un bouzebal, pauvre illettré et sans aucun moyen de défense
    cordialement sir t9wed

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Tu es un sympathisant de la cause bouzebal ? Tu veux porter plainte pour diffamation ? Soit-tu fais ton « so high shopping » chez un « Power Dealer » ou bien t’as secoué le cocotier du dictionnaire et c’est les mots qui sont tombés au hasard.

      Je préfère que tu me parles d’idées et m’épargner ta morale surgelée et tes petites phrases fumeuses, utilisant une fausse armada d’expressions qui ne veulent rien dire, jetées au hasard et mises bout à bout formant un véritable canard boiteux. Dans tous les cas, ce n’est pas la peur de dire des inepties qui t’étouffe !

      J’ai employé des idées, des arguments, que j’ai défendus vigoureusement. Un peu d’ambition intellectuelle ne te fera pas de mal, sinon, restes dans ta bulle de certitude et de suffisance, c’est sans doute, plus confortable que la réalité.

      Mon franc-parler déplaît et dérange à ce que je vois mais au fond tu sais bien qu’il y a du vrai dans ce que je dis. En tout cas merci pour ta contribution sourde et binaire, malgré qu’elle soit fort peu intéressante et pas du tout constructive.

      • Anonyme dit :

        ahh je vois une analyse superficielle pour des conclusions qui le sont encore plus.
        tu ne vas pas au fond du problème car ton appartenance a une certaine classe sociale t’aveugles et te donne des airs de supériorité
        le bouzebal est avant tout un être humain, un produit de la société. c’est dans cette optique qu’il fait essayer de comprendre son comportement et d’analyser sa personnalité

        car oui le bouzebal est la force vive de notre pays, un force vive que l’on ne cesse de dissiper, un force vive que le maroc n’a jamais su exploiter.

        ton texte est peu être drôle, ironique mais ce n’est que la caricature ou le dessein superficiel de sa pensée ou de sa personnalité
        un personnalité qui exprime le malaise et le déchirement profond que connait la société marocaine dans toute ses composantes
        le problème est beaucoup plus profond ( et complexe) que tu ne le crois comme tu dis au début de ton texte un analyse sociologique est plus que nécessaire…

        remarques :
        1) le bouzbal est bien un homo sapiens certains diront que c’est un gomo sapienus marocanus
        2) l’hyper francisation et l’invasion massive de la culture francaise (occidentale en général) ne fait que mettre le feu aux poudres.

        (entre nous si aucune solution satisfaisante n’est trouvé dans les prochaines décennies on devrait sérieusement songer aux chambres à gaz… non je rigoole voyons lol)

        cordialement lah yhdik

  22. Anonyme dit :

    de deux chose l’une, soit j’ai raison soit j’ai rien compris a ton texte, je viens de lire les commentaires précédents je te prie de m’épargner tes insultes et d’aller au fond du sujet de ma part je m’excuse si de quelque façon que ce soit je t’ai offensé

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Avant toute chose, je trouve vraiment dommage que tu postes un premier commentaire qui m’est destiné sans lire ce que j’avais écrit précédement. Ensuite tu donnes réponse à mon commentaire sans prendre le temps de lire mon avis sur le sujet, car comme tu le sais maintenant, je suis allé au FOND du sujet depuis le début (Ne fais pas attention à mes réponses à certains d’autres commentateurs, qui contrairement à toi et c’est pour ton plus grand honneur, n’ont pas discuté des idées mais plutôt des personnes). Enfin, tu ajoutes un 3ème commentaire pour me dire que tu venais de lire mes commentaires en entier. Avec tout mon respect et sans vouloir t’offenser, tu aurais dû le faire depuis le début. C’est justement à cause de cela que tu as maladroitement avancé que je suis superficiel avec un air supérieur et que je défends une classe sociale au détriment des autres. Je ne suis pas d’accord avec toi sur ces points car c’est FAUX.

      Finalement on est d’accord toi et moi, car on se rejoint sur les mêmes idées.
      Si je dois ajouter un dernier point, ta critique, crois-moi, sera de plus grande valeur si tu la destines à aboulahab (maudit soit-il), l’auteur de ce pitoyable et minable article.

      PS : Pourquoi tu me demandes de t’épargner des insultes ? À la base je ne t’ai pas insulté c’est plutôt toi qui l’a fait à deux reprises (mouloude de mes couilles, sir t9wed).
      Ziyer chwiya ;)

  23. Amine dit :

    Cet article n’est pas du tout drôle, c’est plutôt une arnaque, un bide.
    Il sera l’équivalent d’un bouquin qu’on feuillette dans une librairie mais qu’on n’achète pas.
    L’auteur m’inspire une caricature du vieux con de droite.

  24. Moi ! dit :

    C’est vraiment le Cercle des Jeunes Débiles Marocains dont le petit Mouloud de machin est le PDG. C’est hallucinant comment des No life peuvent passer des heures à polémiquer sur je ne sais quoi, juste pour déballer leurs bon niveau de français et leurs capacité à enchaîner 10, 20,30 insultes de suite, c’est bien joli tout ça, mais ayez le courage de l’admettre au moins. Calmez vos ardeurs jeunes gens, l’article est bon, très bon même, ne faite pas du fait que vous ne l’ayez point compris, ou que vous ne l’aimiez pas, une raison d’insulter toute personne s’opposant a vos propos ;)

    Sur ce je retourne à mes occupations respectives.

    • Mouloud De La Falaise dit :

      Toi ! Monsieur mou de la plume, ton commentaire me fait sincèrement penser à une crotte de chien sur un trottoir.

      Aies au moins la décence d’être objectif et neutre et fais avancer des arguments plus solides pour une vraie réflexion, au lieu d’étaler ton charabia à deux balles et tes âneries-analyses.

      Finalement tu n’a rien compris et c’est sûrement la faute de ton intellect déficient et ta culture approximative.

  25. Anonyme dit :

    Il y a des Bouzebal dans toutes les classes sociales, ce n’est pas l’argent qui fait la différence c’est l’éducation !!!! Je vois tous les jours des gens dans des Audi Q7 et des Mercedes ouvrir leur vitre et jeter des ordures par la fenêtre de leur véhicule !!! ça se sont des vrais bouzebal !!! En plus allez savoir d’où vient leur argent dans ce monde en déliquescence ( crise mondial).

  26. Anonyme dit :

    ouf j’ai mal à la tête, je dois être une affreuse bouzebbala car je n’ai pas tout compris,, du moins je crois que j’ai raison sur un point un intellectuel n’est pas forcément une personne dotée de bon sens la preuve ! et je suis écoeurée par autant d’agressivité… une bouzebbal fleur bleue ;; et ne m’insultez pas svp car je ne saurais pas vous répondre -((

  27. Saad dit :

    Texte nul, à chier. tu le veux au second degré mais il n’y a pas de fumée sans feu, tu as on le sent, ce même complexe de supériorité que 30% de tes potes de Lyautey, Descartes et l’O.R.T par rapport à « wlad cha3b ». Tu dois sûrement trouver hilarant lorsqu’un weld ccha3b prononce un « i » au lieu d’un « é » alors que t’es même pas capable d’aligner trois phrases en arabe classique sans ressembler au premier « Incha2″ d’un gosse en « CM1″. Un complexe de supériorité qui est nourri par un autre complexe, d’infériorité cette fois-ci, par rapport à la France et aux français, qui ont pillé tes terres il y a 50 ans et qui méprisent ta race today. Ce qui te fait rire, à juste titre d’ailleurs, c’est de voir les résultats d’une arabisation de l’éducation nationale complètement ratée, qui était voulue par tes parents, mais qui ne l’ont pas voulue pour toi. Celui qui rit n’est jamais celui qu’a glissé sur la peau de banane, donc c’est normal que ça ne fasse rire que quelques gens, tes potes, « les Fils » de Lyautey, Descartes et O.R.T, dont les parents continuent à saigner le plus beau pays du monde. Tu es comme eux, déçu du premier vote populaire de l’histoire du Maroc car ce n’est pas ce que veut ta chère France. Tu te dis wili chouha mon pote Jean-Yves me prendra dorénavant pour un afghan. Tu es comme ton père, étonné qu’on ait pu laissé ces ignares décider de leur avenir, et se redoutant que ces cons d’élus n’en viennent à s’attaquer réellement à la corruption et au clientélisme au Maroc.

    C’est dommage je m’attendais en me connectant au CJDM à lire quelque chose de beau, de drôle, Un article comme ce merveilleux billet de toi même sur la nécrophilie Halal ou sur la piste christianiste des attentas d’Oslo. J’ai eu ça.. bof.

    Et puis je parle pas de tous les commentaires où les mecs croient gagner un débat -si débat il y a- en faisant de la surenchère de qui-trouvera-le-plus-de-mots-les-moins-utilisés-dans-le-dictionnaire-et-qui-les-placera-dans-une-phrase. Très typique des pays de l’ex-empire colonial français mais que je croyais plus vrai en Afrique subsaharienne, car caractéristique de leurs mentalité où l’on accorde plus de crédit à la forme qu’au fond.

    Bon Safi j’ai craché ma rage, je me sens mieux, et pardonne-moi si je t’ai offensé.

    • Nawfal dit :

      Je te reproche ta façon certes agressive mais avec des idées vraies par certains moments et ton avis n’engage que toi mais je trouve que l’analyse qu’a présenté « mouloud de la falaise » au tout début, qui par certains moments tu es plutôt du même avis que lui, reste la plus crédible et avec le style en plus.

  28. Saad dit :

    Et puis bon.. Mandwiwch 3la la référence hitlérienne.. ça frole les blagues sur la Shoah qui sont punissables -à juste titre- en France

    • Anonyme dit :

      La référence est surtout à Swift. Mais sinon, j’ai été à l’école publique du plus beau pays du monde (avec 50 autres élèves dans la même classe, une ampoule 60W et le reste). Désolé si votre analyse tombe à l’eau.
      A.L.

      • Saad dit :

        Euuuuhhh la « solution finale » Jonathan Swift? ça me dit rien sorry…

      • Anonyme dit :

        En tout cas je pensais à « A Modest Proposal », un texte qui m’a toujours fasciné (disclaimer : bien entendu, loin de moi l’idée de prétendre l’égaler). Le titre n’a pas tellement d’importance dans ce cas précis.
        A.L.

  29. Doukkali dit :

    Une petite comptine pour l’auteur du post et ses détracteurs

    Le capitaine Jonathan
    étant âgé de dix huit ans
    capture un jour un pélican
    dans une île d’extrême orient.
    Le pélican de Jonathan
    au matin pond un oeuf tout blanc
    et il en sort un pélican
    lui ressemblant étonnamment.
    Et ce deuxième pélican
    pond, à son tour un oeuf tout blanc
    d’où sort inévitablement
    un autre qui en fait tout autant
    Cela peut durer pendant très longtemps
    si l’on ne fait pas d’omelette avant

    • Sonbol dit :

      Un doukkali qui parle d’oeufs de pelican ! La fin du monde est proche !
      T’as eu Jonathan comme boyfriend ou quoi ? T’as bien suçer ses boules ?
      Casses toi pauvre tapette !

  30. Anonyme dit :

    moyennement débile!

  31. Friedrich Fassi Fihri - FFF dit :

    Mouloud De La Falaise (MDLF) vous l’a mis bien profond ! En d’autres termes plus street :
    MDLF 7wakom bla dfal ! Vive MLDF ! Je propose MLDF président du CJDM (Cercle des Jeunes Débiles Marocains).
    Heil Mouloud !

  32. Malthus dit :

    Snob à souhait. Tu ne dois ton instruction de surface qu’aux poches de Papa, à rien d’autre, garde-le dans un petit coin de ta tête.
    Que l’on trouve une solution (finale) aux kiliminis et dmadem comme ce rebus.

  33. NEMO dit :

    Brillamment écrit ! Ton texte et plein de nuances qui visiblement sont hors radar pr certains :) Ta solution finale m’a d’autant fait marrer que j’avais pensé à une idée de court-métrage dans la même veine, ms un peu plus humain qd même : Imagine un centre de production de méthane par des humains, selon le procédé suivant : Une multitude de box, comme ds un call center, où le travail de chacun consiste à avaler à longueur de journées des plats de loubia et 3dess, qu’il ferait passer par des rasades de bissara, avec du lben au dessert… Sous son siège, un système ingénieux (évidemment conçu par un Marocain) permet de récupérer les flatulences, du CH4 premium, pr l’acheminer vers des fûts de stockage… En somme t’es payé pr bouffer tte la journée, et tu participes à l’émergence d’une nouvelle filière économique.. On pourrait créer ces centres en plein désert, et faire croire aux candidats que c’est des contrats de travail ds le Golfe, tant qu’ils prennent l’avion…

  34. Le mien dit :

    Cet essai est tout simplement brillant, tu as un talent extraordinaire et tu devrais devenir écrivain. Tu aurais un succés magnifique, texte drôle, fin, cynique, noir, authentiquement marocain qui dénote une grande culture, un sens inné de la dérision et une analyse de la mentalité marocaine que je n’ai encore jamais rencontré. En un mot, je découvre un grand écrivain de notre folie locale!!! Les mauvaises langues feront les petits moralisateurs et donneurs de lecons, mais ne fais pas attention et continue d’écrire.

    • Sonbol dit :

      suceur ou suceuse de bite va ! Tu lisais que de la merde avant pour trouver cette merde brillante aujourd’hui ? Tu devrai mettre Le mien dans le tien comme ça tout le monde sera content ! Allez casse toi sale truite !

  35. Anonyme dit :

    Je ne vois pas l’interêt de cet article , c’est comme si tu nous insultait aussi , en chacun de nous il ya une partie bouzebal , puis nous sommes tous des créatures de dieu , nous sommes tous égaux !

  36. Anonyme dit :

    https://www.facebook.com/pages/Anti-bouzebal/281142035335696

    rejoint le groupe anti bouzebal comme sa on va supprimer cette personnage

    • ilham dit :

      bien sur qu’on est tous des bouzbale mais que doit on faire face au kelimini qui nous a mis sous ses bras et qui nous tiens de toutes ses forces moi par exemple je suis bouzbale et j’ai essayer de travailler avec kilimini mais a cause de ma couleur de peau et le foulard on m’a négliger ignorer refuser la ilaha ila lah
      il faut que le gouvernement marocain interdit tous les gent marron de continuer leur études car ils gaspillent leur vie alors qu’ils vont finir par le chaumage
      les gents ne sont pas égaux

  37. ariane dit :

    Extrêmement drôle ! et tant pis pour les commentateurs qui n’ont pas compris…La prononciation du nom des acteurs célèbres vaut à elle seule le détour par votre page !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s