Chic, une petite bonne !

Un constat que seuls nos amis nihilistes peuvent contester : la femme marocaine est désormais l’égale de l’homme (même qu’elle l’est un peu trop, selon certains). Bien entendu, cette égalité est loin du concept occidental de l’émancipation de la femme, qui a conduit, comme chacun peut le constater, à la décadence dont nos voisins occidentaux souffrent actuellement.

 

Une femme occidentale

 

Voici donc que la marocaine fait des études et accède sans entraves au marché du travail. Seulement, nos traditions sacrées imposent les corvées ménagères aux dames, que Dieu a naturellement destiné à ces nobles tâches. D’où l’utilité des petites bonnes : souvent mineurs, pauvres, analphabètes, inconscientes de leurs droits, elles représentent une main d’oeuvre très abordable et extrêmement docile.

Prenons l’exemple de Kharya Kaaya, jeune ingénieur chez P&G, mariée bien entendu puisqu’elle est mère du charmant Souhail, 7ans. Kharya a un emploi du temps assez chargé : Repas, linge, repassage, vaisselle, aspirateur, en plus des courses et des tâches exceptionnelles lorsque le couple reçoit. Sans oublier que chaque soir, elle doit aider son fils à faire ses devoirs, avant de s’allonger sur le lit conjugal pour faire les siens.

Mais sa vie a changé depuis qu’elle a fait appel aux services d’un intermédiaire, le samsar Chmata, pour se procurer une petite bonne. Après avoir lui avoir exposé les différents modèles disponibles sur le marché, le choix de Kharya s’est porté sur la petite Warda pour les qualités dont voici la liste non exhaustive :

  • Warda est très maigre. En d’autres termes, Warda n’est pas gourmande. Elle va donc certainement grossir, chose que l’on va développer plus bas
  • Warda est très discrète. Elle n’importune pas le champs visuel de ses maîtres par sa misérable existence.

Arrêtons-nous un moment pour prendre conscience de l’impolitesse intrinsèque de la misère. Franchement, dépenser des sommes importantes afin de décorer et embellir les centre-villes, pour se retrouver en fin de compte avec une horde de miséreux crasseux au regard bêtement béa se pavanant munis de leurs ridicules conjointes habillées en jean’s déjà old fashioned en 1987 ou en djellaba couleur jaune m’as-tu-vu, on n’en a marre !

 

Centre-ville de Fès.

 

De même, dépenser des centaines de milliers de dirhams en mobilier et en décoration de sa villa, et devoir subir la pauvreté grossière d’une petite bonne, c’est une chose qu’un esprit sain ne peut le tolérer.

 

 

 

 

Revenons-en à notre marchandise, susnommée Warda.

  • Warda, ou plutôt ses parents, sont très pauvres et habitent très loin. Pour les amateurs, cela signifie que les géniteurs ne viendront pas perturber la quiétude du couple avec leurs visites (et le lot d’odeurs de pauvreté que cela impose à leurs nez).
  • Mais surtout, Warda est analphabète, on verra en quoi c’est intéressant.

Donc tandis que Kharya et son mari H’marran mettent en exergue le postulat le Maroc Bouge en allant prendre un café à 6.8 SMIC en passant par un bidon-ville et en ignorant le gamin de 4ans qui fait la manche, la petite Warda fait la vaisselle avant de manger les restes du repas du couple avant de couper les oignons avant de passer la serpillière avant de laver les caleçons de Monsieur avant d’étendre le linge tout en s’occupant du petit Souhail à peine plus jeune qu’elle.

Plus tard, Warda servira d’urinoir séminal à notre petit Souhail. Comme à beaucoup d’entre vous d’ailleurs, n’est ce pas ? ^^

Mais qu’en pensent ses bienfaiteurs Kharya et H’marran ?

“ Je crois que Warda a eu beaucoup de chance de tomber sur des gens bien, comme nous. Nous lui offrons des conditions de vie dont elle n’aurait jamais pu rêver. Tu sais que quand elle est arrivée, elle n’avait jamais mangé de crevettes ? Sans parler des jouets … Nous lui laissons l’après midi du dimanche entre 17h et 19h, quand on va acheter une glace à Souhail, pour s’amuser avec sa poupée. Tiens, en parlant de ça, j’ai déboursé 100dh sur ce jouet, oui monsieur, et je ne vais même pas le crier sur tout les toits … Il faut que tu saches que je fais tout cela pour Allah, parce que j’ai pitié de la petite.” a déclaré H’marran.

Son épouse d’ailleurs le rejoint dans son analyse et ajoute :

“ Si elle ne se montre pas ingrate, je compte la garder encore quelques années, et je vais la marier à un homme bien. D’ailleurs, tu sais, je la prépare déjà à cela : je lui acheté un produit qui fortifie les cheveux. Tu connais les bouzeux, ils concentrent toute la beauté de la femme dans ses cheveux. En plus ça ne coûte pas cher. Je compte bien sauver cette petite fille.”

Mais ce que Kharya n’a pas dit au micro de CJDM-tv, c’est l’aspect un peu bourgeois mais pas trop, un peu altruiste mais pas trop, un peu de gauche mais pas trop, un peu con et d’ailleurs un peu trop, que procure la possession de cet accessoire humain. Par exemple, Kharya affiche un beau sourire quand sa copine Hamda lui fait remarquer  :

C’est la même bonne que la dernière fois ? Warda c’est bien ça ? Elle a grossi, tbakallah 3lik tu prends bien soin d’elle. Franchement je vais m’en procurer une moi aussi, mais je ne risque pas de la traiter aussi bien, tu sais, je n’ai pas ta patience Kharya.

Chic, n’est ce pas ?

Update : Chic, H’marran à Paris (avant qu’il ne fasse connaissance avec Kharya, la fille halal)

A propos aboulahab

J'ai couché avec ta mère. Depuis, je suis gay. Contact : abbou point lahab (chez gmail point com)
Cet article, publié dans Plubôpaysdumonde, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Chic, une petite bonne !

  1. agharass dit :

    Une amère réalité celle des bonnes !

  2. Sahnoune en sait quelque chose… sauf que Sahnoune c’est un autre « standing »…

  3. bisbis dit :

    peut être que vous devez aller voir l’état de la bonne « warda » si elle était restée dans son village lointain, à faire la bonne sans rien toucher, sans même avoir droit à la poupée de 100 dhs ou au fortifiant de cheveux, elle allait épouser et divorcer de dizaines de petits gars aussi infortunés qu’elle, peut être bien que la dame et son mari sont vraiment des bienfaiteurs!!

  4. hmida dit :

    Tu as juste oublié de signaler que Kharya Kaaya, jeune ingénieur chez P&G, est membre dans plein d’associations caritatives et d’autres pour la défense des mères-célibataires ou la réinsertion des enfants de la rue, ou que sais-je encore! Cà te classe une bone femme, des adhésions comme çà!

    Et que son mari éta

  5. hmida dit :

    suite de mon commentaire précédent

    Et que son mari était un fidèle lecteur de LE JOURNAL, qu’il a des copains qui ont milité à l’UNEM (lui n’a jamais fait de politique) mais que si le PAM le contacte il ne serait pas contre!

  6. boukal dit :

    C’est toute une culture!

    Il y a moins d’un siècle que les marchés aux esclaves marocains ont été fermés à cause de l’insistance des français. Comme quoi, on peux changer les lois, mais les mentalités ont souvent du mal à suivre.

  7. loindubled dit :

    ana, ce qui me tue, c’est la tendance que nous avons à répéter l’histoire!
    les ‘jeunes’ couples tueraient pour une bonne à tout faire, c’est tellement dure d’en trouver une ‘bonne’ de nos jours….heureusement que Dieu crèa les phillipines et l’afrique subsaharienne….au moins les bonnes de la bas, elles n’ont pas où aller le dimanche.
    et le comble du comble, c’est les jeunes couples toujours rèsidents à l’étranger qui envient leurs potes rentrés au bled pour la perle de petite bonne qu’ils ont trouvé!
    faut arreter le dèlire là!
    apprendre à se prendre en charge tous seuls comme des grands et arreter d’exploiter un système à la con!
    et à celui qui disait que la petite Warda à de la chance d’etre venue bosser en ville et qu’en restant dans sa lointaine campagne elle aurait fait une floppèe de mome avec 10mecs differents….moi je dis Bravo!!
    c vrai qu’on est bien loin d’une alternative de vie genre: elle va à l’ècole, elle apprend un metier et elle fait sa vie en dehors des sentiers battus de la servitude eternelle…
    bonne grève à tous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s